Décès de Sally

 

 

 

Mes chers ami(e)s

A vous toutes et tous qui avez connu notre tendre petite Sally,
j'ai la douloureuse tâche de vous informer qu'elle nous a quitté

le 26 février 2010 à 16h25

Accompagné par moi-même jusqu'à son dernier souffle, libérée de toutes
souffrances, elle a rejoint le "Paradis des Animaux" dans les sphères plus
subtiles de l'au-delà dans la paix et la sérénité.

Dieu m'est témoin que la décision qu'il m'a fallu prendre fut douloureuse
et l'est encore, mais j'avais fait une promesse ; celle de ne pas la laisser
souffrir et je ne pouvais outre-passer cette dernière.
Cela n'aurait été que de l'égoïsme et d'une lâcheté impitoyable
de ma part afin de la garder encore et encore pour moi ...

Une grande période de douleur morale est évidemment présente,
car comment oublier ? oublier sa tendresse, cette douce odeur
émanant de sa belle robe rousse et blanche, toute l'affection
reçue au quotidien ? Très difficile d'oublier ... elle me manque tant !

Je vous remercie pour toute l'affection que vous avez témoigné
à Sally tout au long de sa vie et je suis certain qu'à présent
elle veille sur nous tous.

Merci d'avoir et d'être là ...

Roland

Dear Friends,

To all of you who Knew our tender little Sally, I'm very sad
To inform you, she left us, February 26 th 2010 at 4.25 pm.

Accompanied by myself till her last breath, released by all suffering,
She joined the "Animal Paradise" in the more subtle spheres of the next
World in peace ond calmness.

No need to call God to witness that the decision I
Had to take was painful and still is, but I made a promise that one, to not let her
Suffer and I couldn't go on it! This would hare been only selfish and a pitiless
Cowardice from my part to keep her for me and still for me…

A big period of moral pain stays of course present because how could I do to forget?
Forget her tenderness, that soft smell emanating from her nice red-haired and white
Coat, all the fondness daily received, very hard to forget. I miss her so much!

I tank you for all the fondness you proved to Sally her life long and I'm sure
She is now watching over us.

Thank for having been and to be, there.
Roland

 

site de Sally